Du pain et des Roses

Publié par La Roulangerie le

Joyeux 1er mai ! Joyeuse journée internationale des travailleurs et des travailleuses ! Célébrée dans de nombreux pays, cette date commémore et soutien les luttes ouvrières, depuis le 19ème siècle en mémoire aux mobilisations pour la réduction du temps de travail à une journée de 8h.

Du pain et des roses

Avant 1941, l’églantine était le symbole de la « journée internationale des travailleurs »

Ce 1er mai 2020 est exceptionnel.
D’abord parce que c’est la première fois de son histoire que les manifestations – même masquées – sont interdites en France.
Ensuite, parce que la question du travail est largement au cœur des préoccupations liées à la crise sanitaire que nous traversons.

Alors que beaucoup d’entre nous sont confinés et travaillent depuis chez eux, les hommages sont régulièrement rendus à celles et ceux qui sont en première ligne et qui n’ont pas eu la possibilité du confinement : le personnel soignant, les caissières, les agriculteurs (et agricultrices, bravo Adèle !), les livreurs, les chauffeurs routiers, etc.

Cette période de crise nous pose la question de l’utilité sociale des métiers :
Mais que va-t-on leur offrir à nos « héros » ? Les hommages de la Nation ? de meilleurs salaires ? des horaires soutenables ?
Soyons réalistes : si la crise sanitaire revêt une telle ampleur, c’est aussi que nous payons le prix des déserts médicaux, du nombre de lits d’hôpitaux fermés et de soignants pressurisés durant les dernières décennies.

Et c’est pourtant cette soi-disant normalité que nos dirigeants vont chercher à rétablir par tous les moyens, à la fin du confinement.
L’état d’urgence sanitaire encadre, déjà un certain nombres de mesures visant à « relancer l’économie », notamment la suspension de la semaine de 35h. Nous savons désormais que celles et ceux qui n’ont pas d’autre choix que de retourner travailler au plus vite, pourrons laisser leurs enfants à l’école à partir du 11 mai. Mais dans quelles conditions de sécurité sanitaire ?

Pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui produisent l’effort,
Pour soutenir les travailleurs et travailleuses les plus exposés en cette période de crise,
nous restons mobilisés, en ce 1er mai 2020, mais la grève est confinée.

Nous continuons à produire du pain, parce que nous croyons qu’il est important de défendre une alimentation locale, de qualité et de soutenir les petits producteurs, face l’industrie agro-alimentaire et la grande distribution.

Nous vous remercions de votre soutien, à cette occasion.

Nous restons disponible pour en discuter avec vous, avec plaisir.

Catégories : ActualitésBillet d'humeur

1 commentaire

Ghislaine DEROBERT · 1 mai 2020 à 9 h 54 min

Je vous reconnais bien, militants de nos cœurs !
Merci d’avoir pris le temps d’alimenter votre blog, tout en assurant vos nombreuses fournées du we.
Votre combat sent bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.